LA GROTTE DE SAINT-ELZÉAR

La face cachée de la Gaspésie…

Site optimisé pour consultation avec Chrome, Firefox ou Internet Explorer

IMPORTANT – Saison 2016  

Notre kiosque habituel étant en rénovation, l’accueil se fera temporairement à l’école la Relève de Saint-Elzéar au 144, Chemin Principal, porte 2. Le chemin à suivre est indiqué sur des affiches, soyez attentif.

Merci de votre compréhension.

 


La réserve de biodiversité du Karst de Saint-Elzéar




C'est à Saint-Elzéar de Bonaventure, un village se trouvant à près d'une vingtaine de kilomètres de la route 132, en Gaspésie, que l'on retrouve la grotte de Saint-Elzéar. Elle se situe sur la réserve de biodiversité du Karst-de-Saint-Elzéar, dans la province géologique des Appalaches, qui est la seule réserve de biodiversité au Québec visant la conservation d'un karst (milieu géologique avec des phénomènes de dissolution). Le milieu est tout indiqué pour les sportifs voulant pratiquer la randonnée pédestre car le secteur a un dénivelé de 470 mètres sur un territoire de 44,5 km2. De plus, son isolement en fait une destination considérable pour l'admiration des paysages mais aussi pour les amateurs d'ornithologie, de mycologie, de botanique et d'entomologie.

Les phénomènes géomorphologiques sur ce territoire résultent de la dissolution du calcaire. On peut donc observer, dans ce milieu, des manifestations comme des dolines, des trous souffleurs, des pertes et des résurgences. Ce réseau de phénomènes témoigne de l'activité souterraine des eaux d’infiltration et jusqu'à ce jour, il y a sept cavernes découvertes sur ce territoire. La grotte de Saint-Elzéar est la seule qui est ouverte aux visiteurs.

 


La grotte de Saint-Elzéar




À l'intérieur de la grotte, il fait toujours 4°C, que ce soit l'été ou l'hiver. Elle fait plus de 200 mètres de long et s'enfonce jusqu'à 35 mètres sous la surface. La visite se fait sur une passerelle métallique que les visiteurs ne quittent pas et qui leur donne accès aux sections de la grotte qui sont spacieuses et qui ne sont pas difficiles d'accès. L'âge de la grotte est estimé à plus de 230 000 ans et l'ouverture du puits d'entrée coïnciderait avec le retrait du dernier glacier il y a environ 10 000 ans. Comme le puits d'entrée est vertical, il a agi comme un piège pour les animaux ayant habité la région pendant les dix derniers millénaires. Il y a donc une grande variété d'ossements observables dont certains appartenaient à des espèces qui ne sont plus présente dans la région. Puisqu'elle est l'une des plus vieilles au Québec, la grotte de Saint-Elzéar possède aussi une grande variété de concrétions comme les coulées de calcite, les stalactites, les stalagmites, les globulites, le lait de lune et les gours.